Le milliardaire Bill Gates reçu en Chine par le président Xi Jinping — Genève Vision, un nouveau point de vue

0

Cet entretien intervient deux jours avant une visite très attendue du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, dans un contexte de fortes tensions diplomatiques entre Pékin et Washington.

« Vous êtes le premier ami américain que je rencontre cette année ». « Nous avons toujours placé nos espoirs dans le peuple américain et espérons que l’amitié entre les deux peuples se poursuivra », a dit Xi Jinping, cité par le Quotidien du Peuple.

Réécouter dans La Matinale l’analyse de Michael Peuker, correspondant de la RTS en Chine: Bill Gates sera reçu vendredi par le président chinois Xi Jinping

50 millions contre le paludisme et la tuberculose

Bill Gates est reçu en qualité de co-président de la Fondation Bill et Melinda Gates, a-t-elle toutefois précisé.

Arrivé mercredi soir en Chine, le milliardaire et philanthrope avait expliqué venir pour y rencontrer des partenaires sur les sujets de la santé et du développement.

Sa fondation a annoncé jeudi qu’elle donnerait 50 millions de dollars (45,7 millions d’euros) pour soutenir les efforts chinois dans la lutte contre le paludisme et la tuberculose.

Cette somme est destinée à appuyer « les efforts pour améliorer les résultats en matière de santé dans le monde entier grâce à des thérapies vitales pour les maladies infectieuses telles que la tuberculose et le paludisme », a précisé la Fondation Bill et Melinda Gates.

Ces maladies « affectent de manière disproportionnée les pays les plus pauvres de la planète », a-t-elle insisté.

Un pays qui se rouvre au monde

Avec ce voyage, son premier en Chine depuis 2019, le cofondateur de Microsoft emboîte le pas à plusieurs autres mastodontes de l’économie américaine, dont le patron de Tesla, Twitter et SpaceX, Elon Musk, venu en mai.

Quasiment fermé au monde pendant près de trois ans en raison du Covid, le pays n’a rouvert ses portes qu’il y a six mois.

La fondation va aussi renouveler sa coopération avec l’Institut de découverte de médicaments pour la santé mondiale (GHDDI) – fondé à Pékin par Bill Gates -, les autorités municipales de Pékin et les responsables de la prestigieuse université Tsinghua.

« La Chine a réalisé des progrès considérables en matière de réduction de la pauvreté et d’amélioration de la santé dans le pays », a estimé Bill Gates jeudi lors d’un discours au GHDDI.

« J’espère que la Chine pourra jouer un rôle encore plus important pour relever les défis actuels, en particulier ceux auxquels sont confrontés les pays africains », a-t-il ajouté.

afp/ther