Les renseignements américains accusent la Russie d'ingérence dans des élections étrangères — Genève Vision, un nouveau point de vue

0

Selon ce haut responsable, un ambassadeur russe en poste dans un pays asiatique non spécifié a par exemple donné des millions de dollars à un candidat à l’élection présidentielle.

L’administration de Joe Biden avait demandé une telle estimation à ses services dans la foulée de l’invasion de l’Ukraine, le 24 février dernier, en même temps que le lancement de multiples initiatives pour isoler Moscou sur la scène internationale.

Politique américaine pas examinée

Le haut responsable a déclaré que la diplomatie américaine allait partager ces conclusions avec les gouvernements de plus de 100 autres pays, dans le prolongement du sommet pour la démocratie que le président Joe Biden avait organisé virtuellement en décembre 2021.

Cette nouvelle évaluation n’a pas analysé l’ingérence russe au sein de la politique américaine, mais les services de renseignement américains avaient déclaré auparavant que Moscou était intervenu dans l’élection américaine de 2016, notamment en utilisant les réseaux sociaux pour soutenir Donald Trump, qui avait exprimé son admiration pour le président russe Vladimir Poutine.

Lire aussi: Des fuites confirmeraient l’implication de Moscou dans l’élection de Trump

« Les États-Unis travaillent d’arrache-pied pour remédier à nos faiblesses et nous encourageons les autres pays à faire de même et à nous rejoindre dans cet effort important », a déclaré le responsable.

afp/ami