Qui est Aileen Getty, héritière du pétrole et mécène des activistes du climat? — Genève Vision, un nouveau point de vue

0

Ainsi, une place du centre-ville est dédiée à sa petite-fille, Aileen Getty. L’héritière se fait discrète et n’apparaît que rarement dans les médias.

Aileen Getty, 65 ans, a pourtant fait indirectement la Une des journaux du monde entier. En effet, les mouvements écologistes aux actions coups de poing, à l’image de Just Stop Oil, sont financés par le Fonds d’urgence pour le climat qu’elle a créé.

A lire également: Le mouvement Extinction Rebellion s’attire le soutien de riches mécènes

« Aider les autres »

Qui est vraiment Aileen Getty? James Reginato, l’auteur de « Growing Up Getty », une biographie exhaustive consacrée à cette dynastie, est peut-être le mieux placé pour tenter de percer ce mystère. Il y consacre en effet un chapitre entier à Aileen.

« C’est une survivante. Pendant longtemps, elle s’est battue contre une addiction sévère à la drogue, quand elle avait une vingtaine d’années », narre l’écrivain, interrogé dans le 19h30. « Au même moment, elle a été testée séropositive. Mais elle a réussi à vaincre son problème de drogue, à recouvrer la santé et elle voulait utiliser ses moyens pour aider les autres. »

Le collectif Just Stop Oil s’est fait connaître en octobre 2022 en aspergeant de soupe une toile de Van Gogh à Londres. [Just Stop Oil via AP – Keystone]

A partir des années 90, Aileen Getty se consacre à la cause des sans-abri et à la lutte contre le sida, en compagnie de sa belle-mère Elizabeth Taylor. Mais elle évite la publicité, une réserve qui fait partie de son caractère.

« C’est une personne timide », relève James Reginato. « Elle ne recherche pas la reconnaissance. Franchement, je crois qu’elle pense qu’elle est plus efficace si elle reste dans l’ombre. »

Pour la cause environnementale

Aileen Getty se passionne désormais pour l’environnement. Cela peut sembler étrange pour l’héritière d’une fortune bâtie sur les puits de pétrole. Mais Aileen Getty a répondu directement à ces critiques.

James Reginato la cite dans son livre: « Je suis consciente de l’image que cela projette. Je veux faire ce qui est juste et bien. Ce n’est pas forcément une réparation, c’est ce que je peux faire en tant qu’être humain. Il se trouve que j’ai des moyens à offrir. En fin de compte, on doit tous faire ce qui est juste. »

Aileen Getty est bien décidée à soutenir, même dans l’excès, une cause climatique qui est devenue celle de sa vie.

Sujet TV: Aviva Fried

Adaptation web: Antoine Michel