Vladimir Poutine martial et menaçant — Genève Vision, un nouveau point de vue

0

Le discours à la nation de Vladimir Poutine était attendu avec plus d’intérêt encore dans ce moment de tension avec les Occidentaux. Un discours où l’on note que le président évite encore de nommer Navalny et qu’il ne parle pas de l’Ukraine. Et un discours qui frappe par le ton martial. Vladimir Poutine met en garde ses adversaires – il ne dit pas lesquels – de ne pas franchir des lignes rouges. Sous peine de faire face à des réponses « asymétriques ».

Le discours a aussi été l’occasion pour Poutine d’annoncer toute une série de mesures financières pour les familles. Isabelle Cornaz détaille le discours dans « Forum ».