Xi Jinping a reçu Olaf Scholz lors de la visite critiquée du chancelier à Pékin — Genève Vision, un nouveau point de vue

0

Le président chinois a déclaré au chancelier allemand qu’en tant que grandes nations influentes, la Chine et l’Allemagne devraient travailler ensemble, d’autant plus en « périodes de changement et de bouleversement » pour le bien de la paix mondiale, ont rapporté les médias officiels chinois.

Appel à plus de coopération bilatérale

De son côté, Olaf Sholz a indiqué qu’il souhaitait « développer davantage » la coopération économique avec la Chine, en dépit « de points de vue différents ».

« Nous voulons également discuter de la manière dont nous pouvons développer davantage notre coopération […] sur d’autres sujets: le changement climatique, la sécurité alimentaire et les pays endettés », a-t-il dit au chef de l’Etat chinois, selon une source gouvernementale allemande à l’AFP.

Grande délégation économique

Renouant avec les visites en Chine de sa prédécesseure à la chancellerie, la démocrate-chrétienne Angela Merkel (12 voyages en 16 ans de pouvoir), le social-démocrate Scholz est accompagné d’une délégation d’industriels, dont les patrons de Volkswagen et BASF.

Cette visite d’un jour a lieu juste après la reconduction de Xi Jinping à la tête du parti communiste chinois et du pays.

Lire: Le président Xi Jinping obtient un 3e mandat à la tête de la Chine

Première d’un dirigeant de l’UE et du G7 depuis le début de la pandémie, elle intervient dans un contexte de défiance croissante de l’Occident face au régime autoritaire chinois.

Elle est vue d’un oeil critique non seulement en Allemagne, mais aussi en France, à Bruxelles et Washington.

Agences/oang